différents types de thé

Après l’eau, le thé est la boisson la plus consommée au monde. La Chine en est la plus grande consommatrice avec plus de 700 000 tonnes par an.

Cependant, si cette consommation est évaluée par habitant, ce sont les Turcs qui sont les gros consommateurs de ce breuvage (3,15kg/habitant). Les Chinois sont, selon ce critère, relégués à la 19ième place avec un peu plus de 500gr par habitant.

En termes de production mondiale par an, les quatre millions de tonnes sont dépassées. La Chine se retrouve en tête du classement en affichant une production de 1,7 millions de tonnes contre un million de tonnes pour l’Inde, deuxième producteur mondial.

Au Japon, avant de devenir une boisson populaire, le thé était considéré comme un médicament. Les Japonais appréciaient le thé pour sa faculté à faciliter la digestion et était reconnu comme bon pour le cœur.

Il existe beaucoup de sortes de thés, lesquels sont classés selon leur couleur.
Ainsi, vous pouvez apprécier un thé blanc, un thé noir, un thé vert, un thé bleu-vert.

Le nom des thés est attribué en fonction du degré d’oxydation des feuilles durant le déroulement de la fabrication.

On parle ainsi de :

  • Thé vert : Non oxydé
  • Thé blanc : Feuilles oxydées à 12%
  • Thé bleu-vert (Oolong) : Oxydation jusque 70%
  • Thé noir : Oxydation complète

Sur GreenTeaLifeStyle, le thé vert sera mis à l’honneur car il est le plus consommé et aussi celui qui propose le plus de bienfaits pour la santé.

Dans la Chine antique, il existait plus de 8000 sortes de thés verts. Aujourd’hui, on considère qu’il demeure plus ou moins 1500 variétés.

Les principaux producteurs de thé vert sont la Chine qui produit 80% de la production mondiale, le Japon, 10%, Vietnam, 7% et l’Indonésie, 2%.